CNIL

Droit d’opposition : les conditions de dérogation en vertu de l’article 23 du RGPD

Le RGPD garantit aux personnes concernées des droits sur leurs données personnelles afin qu’elles en conservent la maîtrise. Cependant, certains traitements qui poursuivent des objectifs d’intérêt public importants peuvent justifier de limiter la portée de ces droits et, notamment, exclure le droit d’opposition.

Disponible sur: CNIL.fr

Retour en haut