L’Usine digitale

Atos projette de se scinder en deux
Le groupe français de services informatiques, dont les activités historiques sont mises en difficulté par l’essor du cloud public, devrait se restructurer en constituant deux sociétés distinctes : l’infogérance d’une part, la cybersécurité et le calcul intensif d’autre part. Rodolphe Belmer quittera le navire d’ici septembre. Atos présentait ce mardi 14 juin son nouveau plan stratégique 2022-2026. […] Lire l’article

Disponible sur: usine-digitale.fr

Retour haut de page