Numerama – Cyberguerre

Encrochat : le secret défense est valable pour cacher des outils d’interception de données

Le Conseil constitutionnel valide le recours à des techniques qui sont protégées par le secret de la défense nationale pour capter des données informatiques. Cette opacité est conforme à la Constitution, car elle participe à la sauvegarde des intérêts fondamentaux de la nation.
 [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité www.numerama.com/newsletter/

Retour haut de page