Numerama – Cyberguerre

Payer la rançon aux hackers, c’est l’assurance de se faire attaquer une seconde fois

Une étude révèle que les attaquants ont tendance à revenir, malgré le paiement de la rançon par la victime. Les hackers tentent encore d’infecter les ordinateurs ou cherchent à mettre la pression sur l’entreprise pour extorquer de l’argent.
 [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité www.numerama.com/newsletter/

Retour haut de page